Planchers chauffants : tout ce qu’il faut savoir

Plancher chauffant

Le plancher chauffant, qu’il soit électrique ou hydraulique, a déjà séduit environ 5 millions de foyers français.

Principe de fonctionnement

Le plancher chauffant chauffe les différentes pièces de votre maison grâce à un dispositif placé sous votre revêtement de sol. Ce dispositif est alimenté par une chaudière, une pompe à chaleur, ou de l’électricité dans le cas du plancher chauffant électrique.

Avantages et inconvénients

Le plancher chauffant est discret et offre un véritable confort (il diffuse une chaleur homogène). En revanche, il est difficile à installer en rénovation. De plus, il nécessite une bonne isolation et un investissement important puisqu’il coûte relativement cher à l’achat. Enfin, en cas de dysfonctionnement, son dépannage peut nécessiter d’importants travaux (destruction puis reconstruction du sol par exemple).

Quel revêtement de sol ?

Tous les planchers chauffants doivent être recouverts d’une chape de béton. Une fois le dispositif de chauffage recouvert, il faut choisir un revêtement de sol. Ce dernier doit à la fois résister à la chaleur et permettre de la diffuser de manière optimale. Les revêtements de sol les plus adaptés sont le carrelage et la pierre naturelle. Ils diffusent correctement la chaleur et ne s’altèrent pas à son contact. Désormais, il existe aussi des parquets spécialement conçus pour les planchers chauffants. Enfin, le béton ciré peut également convenir même s’il peut y avoir des risques de fissures et de dilatation à cause de la chaleur.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les caractéristiques des différents types de planchers chauffants, faites appel à un professionnel.

 

Rubrique :