Pompe à chaleur aérothermie

Pompe à chaleur aérothermie

Principe de fonctionnement

A l'instar de la pompe à chaleur géothermique, la pompe à chaleur aérothermie permet de capter une partie de la chaleur et des calories contenues dans l'air pour la restituer dans la maison.

On recense essentiellement deux versions sur le marché :

  • la PAC aérothermie air/air
  • la PAC air/eau

L' aérothermie

Comme pour la géothermie qui va puiser l'énergie de la Terre, l'aérothermie désigne l'ensemble des techniques qui permettent d'exploiter l'énergie et les calories présentent naturellement dans l'air.

La chaleur captée à l'extérieur peut être restituée de deux façons :

  • soit sous forme d'air chaud pulsé, on parle alors de pompe à chaleur air/air
  • soit sous forme d'un circuit d'eau chaude qui va servir à alimenter un plancher chauffant par exemple

Pompe à chaleur aérothermie air/air

Le principe de fonctionnement est un peu semblable à celui de la PAC géothermique. Il repose sur les mêmes principes thermodynamiques et sur les propriétés d'un fluide frigorigène : ce fluide a la propriété particulière de se transformer en gaz à basse température.

Ce fluide est soumis aux mêmes températures que l'air ambiant via un dispostif placé à l'extérieur de la maison. Là, il se vaporise et passe dans un compresseur électrique qui va augmenter sa pression, augmentant ainsi sa température. Par analogie, c'est un peu comme lorsqu'on bouche une pompe à vélo en mettant le doigt sur la sortie d'air : on ressent la chaleur quand on comprime l'air à l'intérieur de la pompe. C'est un peu le même principe.

Ce gaz sous pression est ensuite acheminé vers la maison pour restituer sa chaleur au circuit de chauffage, le plus souvent par le biais de ventilo-convecteurs.

Se faisant, en perdant des calories, le fluide frigorigène va retourner à l'état liquide et va pouvoir être réinjecté dans le dispositif de captation de chaleur situé à l'extérieur.

PAC aérothermie air/air monosplit

On trouve essentiellement deux types de pompe à chaleur air/air sur le marché : monosplit et multisplit.

La pompe à chaleur monosplit est surtout adaptée aux petits volumes : elle est composée de 2 modules, un à l'extérieur et un à l'intérieur. Les appreils les plus puissants permettent de chauffer des superficies pouvant aller jusqu'à 100 m².

Relativement simple à installer car elle ne nécessite pas de gros chantier, elle est aussi moins coûteuse qu'une PAC complète destinée à chauffer tout un logement.

Il faut compter entre 3000 et 7500 euros pour une PAC air/air monosplit.

PAC air/air multisplit

Ce système peut fonctionner comme chauffage principal d'une maison. Comme pour la PAC monosplit, il y a un module situé à l'extérieur qui capte la chaleur et qui va la restituer à l'intérieur du logement. Mais à la différence du monosplit, il peut y avoir plusieurs modules à l'intérieur pour diffuser la chaleur dans toutes les pièces où c'est nécessaire.

Comme le module extérieur est assez volumineux du fait de la puissance de chauffe à fournir, ce type de PAC est surtout adapté aux maisons avec jardin. Prévoyez chantier et autorisations administratives.

On trouve dans le commerce des pompes à chaleur bi-split à partir de 3000 euros. Le coût total dépend du nombre de pièce qui doivent être raccordées au système.

Pompe à chaleur air/eau

Dans le cas de la PAC air/eau, la chaleur captée à l'extérieur est transmise non plus à des systèmes d'air pulsé mais à de l'eau. Cette eau chaude peut être utilisée pour un plancher chauffant, adaptée pour un circuit de chauffage traditionnel et des radiateurs ou tout simplement pour des sanitaires, dans une salle de bains par exemple.

Caractéristiques

  • même si une pompe à chaleur air/air peut avoir un COP assez élevé (ie supérieur à 3,5), son efficacité énergétique va rapidement décroître avec la chute des températures extérieures. Ce type de PAC n'est pas adapté aux régions froides.
  • certaines PAC peuvent s'avérer bruyantes, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur.  Le bruit généré par certains diffuseurs peut être gênant, surtout dans une chambre. Pensez donc à bien vous renseigner sur le niveau sonore (en dB) du matériel dont vous allez vous équiper.
  • la consommation électrique de certaines PAC peut s'avérer rédhibitoire.
  • dans le cas où vous installez un ventilo-convecteur, faites-bien attention à sa puissance et à son emplacement dans la pièce. Mal placé ou mal calibré, le souffle d'air généré peut vite devenir très gênant.
  • à noter également : certaines PAC sont réversibles et peuvent fonctionner comme des climatiseurs.

Des questions ? des commentaires ? Aller au forum pompes à chaleur

Rubrique :