Zoom sur la pompe à chaleur au gaz

Pompe à chaleur gaz

Le plus souvent, une pompe à chaleur fonctionne à l’électricité. Mais, il existe désormais des pompes à chaleur au gaz qui présentent un certain nombre d’avantages.

Comment fonctionne une PAC au gaz ?

La pompe à chaleur au gaz fonctionne selon le même principe qu’une pompe à chaleur classique. Elle puise les calories de l’air ou de la nappe phréatique pour chauffer la maison ou produire de l’eau chaude sanitaire. Il existe deux types de pompes à chaleur au gaz : la pompe à chaleur aérothermqiue (air/eau)  et la pompe à chaleur géothermique (eau/eau).  Ces pompes à chaleur fonctionnent avec tous les émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant…).

La PAC à moteur gaz

Son fonctionnement est proche de celui d’une PAC électrique. Seule différence ? Le compresseur fonctionne grâce à un moteur gaz et non grâce à un moteur électrique. Or, le moteur gaz produit de la chaleur, récupérée et utilisée par la PAC.

La PAC à absorption gaz

Dans le cas d’une PAC à absorption gaz, le fluide frigorigène se compose d’ammoniac et d’eau.  Il n’y a pas de compresseur mécanique, mais le fluide circule dans la PAC grâce à un brûleur à gaz. Ce dernier chauffe le fluide, ce qui permet l’évaporation de l’ammoniac. Le gaz ainsi obtenu dégage de la chaleur qui sert pour le chauffage.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la PAC au gaz ?

Si l’on prend la PAC au gaz air/eau, elle présente de meilleures performances que la PAC électrique lorsque les températures extérieures sont basses. Elle ne nécessite pas de chauffage d’appoint. De plus, la PAC gaz est réversible et peu bruyante.

Cependant, pour l’instant, peu de fabricants proposent des PAC qui fonctionnent au gaz. De plus, la PAC au gaz est encombrante ce qui explique pourquoi elle est surtout utilisée pour le chauffage de logements collectifs, ou dans des entreprises.

Rubrique :