Quelles sont les caractéristiques du chauffage collectif ?

Chaudière

Le chauffage collectif est très répandu dans les immeubles ou les copropriétés. Il est peu encombrant puisque les générateurs de chaleur sont tous installés dans une chaufferie qui alimente en chauffage l’ensemble des appartements.

Comment fonctionne un chauffage collectif ?

La chaleur générée par une ou plusieurs chaudières peut être distribuée dans les appartements de plusieurs manières :

  • Grâce à un réseau bitube, qui permet à l’eau chaude de circuler depuis la chaudière jusqu’aux émetteurs de chaleur de chaque appartement. L’eau, une fois refroidie, repart vers la chaufferie pour être réchauffée. Il s’agit de l’installation la plus répandue.
  • Grâce à un réseau monotube. Heureusement, ce système tend à disparaître puisque, dans ce cas, les émetteurs de chaleur sont alimentés les uns après les autres ce qui signifie que plus l’émetteur est éloigné de la chaudière, plus l’eau est froide.
  • Grâce à un réseau de chauffage individuel centralisé : chaque appartement dispose de son propre réseau de distribution.

La chaleur est ensuite diffusée par des émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant…).
 

Comment sont répartis les frais de chauffage ?

De nombreux particuliers redoutent encore aujourd’hui que leurs frais de chauffage ne correspondent pas à leur consommation réelle. Or, depuis 1974, toutes les installations de chauffage collectif doivent permettre d’individualiser les frais de chauffage.  Ainsi, des répartiteurs électriques ou des compteurs d’énergie thermique sont fixés sur les radiateurs ou à  l’entrée des appartements pour évaluer précisément la consommation de chauffage. La consommation personnelle représente 70% de la facture de chauffage. Les frais communs (entretien, combustible, dépannage…) représentent 30% de la facture.

En règle générale, le chauffage collectif est géré par le propriétaire de l’immeuble ou par un syndic dans le cas d’une copropriété.

Rubrique :