Qu'est-ce que la cogénération ?

Système de chauffage avec tuyaux et thermostat

Comment fonctionne la cogénération? A quoi sert-elle?

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)  donne la définition suivante de la cogénération : « production combinée chaleur/force qui recouvre un ensemble de techniques de production délivrant de façon simultanée de l’énergie thermique et de l’énergie mécanique, cette dernière étant le plus souvent  utilisée pour produire de l’électricité par couplage à un alternateur ».

L’objectif de la cogénération est de permettre de faire des économies d’énergie. En effet, la chaleur générée (sous forme d’eau chaude ou de vapeur d’eau) dans le processus de production d’électricité, au lieu d’être dispersée dans la nature, est utilisée soit pour chauffer des bâtiments, soit pour fournir de l’eau chaude sanitaire, soit dans des procédés industriels. Mais, les bénéficiaires de la chaleur produite par cogénération doivent être à proximité de la centrale de production.

L’électricité est, le plus souvent, produite grâce à l’énergie mécanique d’une turbine ou d’un moteur, convertie par un alternateur. Le moteur ou la turbine doivent, quant à eux, être alimentés par un combustible. Dans une logique de préservation de l’environnement, ce combustible peut très bien être du biogaz[i]. Ainsi, un seul combustible génère deux énergies. Par conséquent, le développement de la cogénération empêcherait le rejet d’environ 250 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2020.

Le rendement d’une turbine représente 35% d’électricité et 55% de chaleur environ. Les pertes ne s’élèvent donc plus qu’à 10%. Contrairement aux énergies renouvelables, la cogénération n’est pas intermittente. Elle permet par conséquent de faire face à de fortes demandes d’autant qu’elle n’est pas soumise aux variations climatiques.

Et pour aller plus loin, il est même possible aujourd’hui d’utiliser une partie de la chaleur produite pour faire du froid. La cogénération est donc un moyen d’économiser de l’énergie et de préserver l’environnement.



[i] Le biogaz est issu de la fermentation (ou méthanisation) de matériaux organiques.

 

Rubrique :