Le marché des pompes à chaleur se porte bien

Pompe à chaleur

En France, l’AFPAC (Association Française pour les pompes à chaleur) a enregistré une hausse de 40% des ventes d’équipements thermodynamiques entre 2013 et 2014.

Les pompes à chaleur air/eau et les chauffe-eau thermodynamiques arrivent en tête des ventes.

De manière générale, ce sont les petites puissances qui rencontrent le plus grand succès. Au regard de ces chiffres, l’AFPAC prévoit une augmentation des ventes de pompes à chaleur de 8% par an jusqu’en 2020.

En revanche, l’AFPAC constate que les pompes à chaleur sont surtout privilégiées en construction. Cela s’explique par l’importance des travaux que leur mise en œuvre nécessite en rénovation. L’association note donc que la filière doit faire des efforts pour simplifier l’installation des pompes à chaleur tout en garantissant leurs performances et en réduisant les coûts d’investissement qui restent rédhibitoires dans le cadre d’une rénovation.

Par ailleurs, un groupe de travail, initié en 2014 poursuivra sa réflexion tout au long de l’année 2015 pour aider au développement des pompes à chaleur hybrides, équipées d’appareils de régulation performants, pour permettre de faire toujours plus d’économies.

La filière doit mener une véritable réflexion pour faciliter l’installation (en rénovation et en construction) des pompes à chaleur, ainsi que leur utilisation afin de les rendre compatibles avec les exigences actuelles (faible coût d’investissement, haut rendement, simplicité d’utilisation et économies).

Rubrique :