Tout savoir sur les panneaux solaires thermiques

Panneau solaire thermique

Les panneaux solaires thermiques utilisent l’énergie du soleil pour produire de la chaleur (et non pas de l’électricité comme les panneaux solaires photovoltaïques).
Ils sont, le plus souvent, utilisés pour chauffer l’eau.

Principe de fonctionnement d’un panneau solaire thermique

Le panneau solaire thermique est constitué de capteurs dans lesquels circule un fluide caloporteur. Ce dernier est chauffé par le soleil et transmet son énergie par le biais d’un échangeur.

Les applications possibles

Les panneaux solaires thermiques peuvent servir à :

  • Produire de l’eau chaude sanitaire. Il s’agit de l’utilisation la plus fréquente.
  • Chauffer une habitation. Dans ce cas, la surface de panneaux solaires doit être plus importante. De plus, ce système de chauffage nécessite généralement un chauffage d’appoint.
  • Climatiser : certains dispositifs permettent  aux panneaux thermiques de produire l’énergie nécessaire pour alimenter un circuit qui refroidit l’eau. Ces dispositifs sont répandus dans le secteur industriel mais peu courants chez les particuliers.

Les différents types de capteurs thermiques

  • Capteurs à plans non vitrés : le fluide caloporteur circule dans des tubes qui sont directement exposés au soleil. Il s’agit du système le moins onéreux mais son rendement est plutôt médiocre.
  • Capteurs à plans vitrés : lorsque les panneaux thermiques servent à la production d’eau chaude sanitaire, les capteurs à plans vitrés sont les plus courants. Les tubes dans lesquels circule le fluide caloporteur sont recouverts d’une vitre qui crée un effet de serre ce qui permet d’optimiser leur rendement.
  • Capteurs tubulaires : il s’agit de la technologie la plus avancée. Elle permet d’optimiser les apports solaires et les échanges. Autre avantage de ces capteurs : ils sont moins sensibles aux ombrages.

L’installation des panneaux solaires thermiques

Pour qu’une installation solaire thermique soit réussie, il faut prendre en compte un certain nombre de critères. D’abord, le rendement d’une installation dépend de l’ensoleillement de la région dans laquelle elle se trouve. Ensuite, il est indispensable de veiller à ce que les panneaux aient la bonne orientation et la bonne inclinaison. Pour ce faire, mieux vaut faire appel à un professionnel compétent. Enfin, il est nécessaire de bien dimensionner l’installation, en prenant en compte les apports solaires mais aussi les besoins du foyer.

Les précautions à prendre

  • Limiter les ombres : pour optimiser le rendement d’une installation solaire, il faut limiter les ombres. Les cheminées, les antennes, les arbres ainsi que les bâtiments qui se trouvent autour de l’habitation peuvent constituer une menace et nuire au rendement des installations solaires.
  • Limiter le risque de surchauffe : pour qu’une installation fonctionne correctement, elle ne doit pas surchauffer. Pour limiter le risque de surchauffe, il faut que l’installation soit bien dimensionnée. Il existe également des systèmes de régulation  qui permettent de refroidir l’installation la nuit.

 

Les panneaux solaires thermiques constituent une solution intéressante car ils utilisent une énergie renouvelable. Cependant, ils nécessitent un investissement important et leur rendement dépend, en grande partie, de la région dans laquelle ils sont installés. Enfin, il est primordial de faire appel à un professionnel pour une installation de panneaux solaires réussie.

Rubrique :